Comprendre la violence sur la base de l’orientation sexuelle





Comprendre la violence sur la base de l’orientation sexuelle
Les personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles, transgenre, altersexuelles, intersexuées, aromantiques, asexuées ou agenres doivent faire face à une violence motivée par des comportements haineux envers leur sexualité ou leur identité de genre. Il peut s’agir de violence de la part d’individus ou de groupes qui s’engagent dans des crimes basés sur la haine à leur égard en raison de leur identité ou de leur orientation sexuelle. Les personnes peuvent aussi être confrontées au problème de lois qui les criminalisent et les punissent pour leur identité ou leur orientation sexuelle et, dans ce cas, ne peuvent guère trouver d’aide juridique pour faire face à cette violence.

La violence à l’égard d’individus en raison de leur orientation sexuelle ou de la façon dont est perçue leur sexualité peut être une violence physique (violence sexuelle, violence basée sur le genre ou violence sexualisée) ou une violence psychologique. Ces actes peuvent être motivés par l’homophobie ou par des notions culturelles, des idéologies religieuses, des préjugés politiques et même des préjugés sociaux. Les motivations sociales, culturelles et religieuses qui amènent à utiliser la violence envers des personnes en raison de la perception de leur orientation sexuelle proviennent de notions qui associent les orientations sexuelles ne relevant pas de l’hétérosexualité à la faiblesse, la maladie ou l’immoralité.

Dans les médias

Nous Contacter